Mobilité, formation et entrepreneuriat

Réseau Méditerranée Nouvelle chance (MedNC)

Le réseau Méditerranée Nouvelle Chance (MedNC) rassemble les acteurs de l’insertion professionnelle qui, de part et d’autre de la Méditerranée, développent localement des dispositifs pour répondre à ces défis. En mutualisant les forces et expertises de ses membres, le projet vise à renforcer leurs capacités d’action, répliquer les solutions qui ont fait leurs preuves à l’échelle méditerranéenne et démultiplier leurs impacts. Le réseau suscite et mobilise également le soutien des pouvoirs publics.

Thématique :

Mobilité, formation et entrepreneuriat

21
Marseille, France
Début du projet : 2018
Partenaires clés :

L’Agence Français de Développement, la Fondation Drosos, l’Union pour la Méditerranée, la Direction de la Coopération Internationale (DCI) du Gouvernement princier de Monaco et l’Unicef au Maroc.

Porteur de Projet :

Institut européen de coopération et développement – IECD
www.iecd.org

Plus d'infos sur le porteur de projet Voir tous les contacts du projet
Budget total de 300 000 €

Description du projet

Le taux de chômage des jeunes dans la région du Moyen Orient et du Nord de l’Afrique figure parmi les plus élevés au monde, avec des chiffres s’élevant par exemple à 36,5% en Tunisie en 2020. Le constat sur la rive nord de la Méditerranée est également alarmant, avec des taux proches de 30% en Espagne ou en Italie : une situation encore aggravée par la crise sanitaire de la Covid-19. Le décrochage scolaire et le manque d’accès à la formation font partie des causes structurelles de ces difficultés d’insertion.

Le réseau MedNC rassemble les acteurs de l’espace euro-méditerranéen qui développent localement des dispositifs pour répondre aux défis du décrochage scolaire et du manque d’accès à la formation des jeunes. En mutualisant les forces et expertises des acteurs, le projet vise à renforcer leurs capacités d’action, démultiplier leurs impacts et susciter le soutien des pouvoirs publics. Le réseau a également une vocation d’accompagnement d’acteurs institutionnels dans le développement de dispositifs de type deuxième chance dans les différents pays. Le réseau est actuellement composé de 15 membres : Réseau des Ecoles de la 2ème Chance en France (Réseau E2C France), Apprentis d’Auteuil (France), Centro Nazionale Opere Salesiane – Formazione e Aggiornamento Professionale (CNOS-FAP, Italie), Volontariato Internazionale per lo Sviluppo (VIS, Italie), Asociación Española de Escuelas de Segunda Oportunidad (E2O España, Espagne), Associação para a Educação de Segunda Oportunidade (AE2O, Portugal), municipalité de Matosinhos (Portugal), association Al Jisr (Maroc), association L’Heure Joyeuse (Maroc), le réseau Marocain des Associations des Ecoles de Deuxième Chance (RAE2C Maroc), Association Nouvelle Chance Tunisie (ANC Tunisie), Tunisian Association for Management and Social Stability (TAMSS,Tunisie), VTEC (Egypte), école de vente Miftah Ennajah (Algérie), association Semeurs d’avenir (Liban).

En 2020, les membres du réseau MedNC représentaient 222 écoles et centres de formation dans 9 pays (Algérie, Égypte, Espagne, France, Liban, Maroc, Portugal, Tunisie, Italie), par lesquels sont passés plus de 55 000 jeunes.

Objectifs quantitatifs et qualitatifs du projet

  • SAVOIR- FAIRE : Le réseau vise à améliorer les compétences et expertises de ses membres, et à permettre ainsi aux acteurs de l’espace euro-méditerranéen d’acquérir les meilleures solutions en termes d’employabilité et d’insertion des jeunes, à travers une dynamique d’action méditerranéenne. Il s’agit d’identifier et de s’appuyer sur des initiatives pionnières qui ont fait leur preuve, de formaliser, mobiliser et transmettre les bonnes pratiques et de former les acteurs, avec les objectifs quantitatifs suivants :
    • Plus de 15 sessions d’échanges de bonnes pratiques et/ou de formations bénéficient à plus de 150 personnes
    • Plus de 10 structures sont associées au réseau
    • 3 guides de bonnes pratiques et 2 revues de littérature sont produits en français et anglais
  • CROISSANCE : Face aux défis du chômage et de l’insertion socio-professionnelle des jeunes dans la région, le réseau cherche à accroitre le nombre de jeunes pouvant bénéficier des activités de ses membres et à renforcer ces solutions. Il s’agit donc d’accroitre le nombre d’acteurs engagés au sein du réseau, d’accompagner l’essaimage des bonnes pratiques existantes, de soutenir le développement de nouveaux projets ainsi que de contribuer à des projets qui favorisent l’émergence et le renforcement de politiques publiques en faveur de l’insertion des jeunes, avec les objectifs quantitatifs suivant :
    • 20 acteurs sont membres du réseau et 75 000 jeunes bénéficient de ces dispositifs (en cumulé)
    • 10 membres potentiels sont rencontrés ou participent aux actions du réseau et 20 demandes d’adhésion sont reçues
    • Le réseau compte plus de 11 pays
    • 5 missions d’accompagnement sont organisées et 2 appels à projets impliquent les membres du réseau
  • RECONNAISSANCE : Les solutions développées par les membres du réseau restent trop peu connues et ces acteurs ont besoin de faire connaître et reconnaître davantage leur action par des décideurs politiques et des acteurs institutionnels, financiers ou médiatiques. Le réseau vise donc à obtenir davantage de reconnaissance et de soutien pour accélérer le développement de solutions et à devenir un acteur de référence sur la thématique de l’insertion professionnelle des jeunes, avec les objectifs quantitatifs suivants :
    • Plus de 5 événements sont organisés par le réseau ou ses membres
    • Plus de 10 événements externes impliquent le réseau
    • Plus de 50 mentions du réseau sont faites par des acteurs externes
  • PILOTAGE : Afin de faire vivre cette dynamique de coopération méditerranéenne, le réseau vise à instaurer un cadre de coopération clair, pérenne, efficace et impactant, en faisant adhérer les membres et partenaires à des objectifs et visions communs, en mobilisant et fidélisant davantage de partenaires financiers, et en multipliant les interactions et les échanges, avec les objectifs quantitatifs suivants :
    • Le réseau mobilise 2 nouvelles sources de financement
    • Une charte est signée par 100% des membres et un processus d’adhésion est mis en place
    • Plus de 10 comités de pilotage et réunions sont organisées
Visite el Llindar

Dimension méditerranéenne

En 2020, 100% des acteurs en lien avec le réseau MedNC affirmaient être convaincus par la pertinence de la dynamique méditerranéenne insufflée par le projet. L’ambition même du réseau est en effet de promouvoir les partages d’expertise à l’échelle méditerranéenne, le développement et/ou le passage à l’échelle de nouveaux dispositifs dans la région et la construction de projets communs, afin d’apporter des réponses aux défis partagés par l’ensemble des pays des deux rives de la Méditerranée.

L’appel à projets « Soutenir la jeunesse en Méditerranée Occidentale », piloté par l’IECD en partenariat avec le Gouvernement de la Principauté de Monaco et le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères à la suite de la distinction du réseau MedNC au Sommet des 2 Rives, illustre particulièrement bien cette dynamique. Plus de 180 propositions, portées par des consortiums Sud-Nord ont été reçues de la part de pays membres du dialogue 5+5.

Pays impliqués : Algérie, Égypte, Espagne, France, Italie, Liban, Maroc, Portugal, Tunisie.

La vie du projet

Chiffres clés
55 000

Jeunes étant passés par les dispositifs d'insertion membres du réseau MedNC en 2020

45

Sessions de formation et d'échanges de bonnes pratiques entre pairs du réseau MedNC

222

Ecoles et centres de formation concernés

Porteur du projet

IECD, fondé en 1988, l’Institut européen de coopération et de développement (IECD) est une organisation de solidarité internationale à but non lucratif et reconnue d’intérêt public depuis 2010.

Sa mission est de mettre en œuvre ou de soutenir la mise en œuvre de projets de développement économique et humain en partenariat avec les acteurs locaux, afin de permettre aux jeunes et aux adultes en situation de précarité d’accéder à des emplois décents et durables, dans un environnement éducatif et sanitaire adéquat.

Grâce à plus de 30 ans d’expérience, principalement dans les domaines de l’éducation, de la formation professionnelle, de l’emploi des jeunes et de l’entrepreneuriat, l’IECD a développé un savoir-faire solide pour soutenir les personnes vulnérables.

MedNC Copil - February 2020

MedNC Copil – February 2020

Ecoles de la “Nouvelle chance”, un espoir pour la jeunesse méditerranéenne
Une série de 4 documentaires

Ecoles de la “Nouvelle chance”, un espoir pour la jeunesse méditerranéenne
Une série de 4 documentaires

Ecoles de la “Nouvelle chance”, un espoir pour la jeunesse méditerranéenne
Une série de 4 documentaires

Ecoles de la “Nouvelle chance”, un espoir pour la jeunesse méditerranéenne
Une série de 4 documentaires

International organizations participating in this project

Agence Française de Développement
Le groupe Agence française de développement (AFD) finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et...
Union pour la méditerranée (UPM)
L’Union pour la Méditerranée (UpM) est la seule organisation euro-méditerranéenne intergouvernementale réunissant les pays...

Ces projets peuvent aussi vous intéresser

Mobilité, formation et entrepreneuriat Fès, Maroc
Développement humain par l'artistique
Jeunesse et insertion par la formation professionnelle en arts du cirque et en arts connexes.
Budget total de 550 000 €
Mobilité, formation et entrepreneuriat Alexandrie, Egypte et Porto, Portugal
Erasmus des associations
Programme de Mobilité et d’Interculturalité pour les Jeunes en Méditerranée
Mobilité, formation et entrepreneuriat Casablanca, Maroc et Marseille, France
EMERGING Mediterranean
Favoriser l’émergence d’une nouvelle génération de Leaders technologiques à impacts sociétaux et environnementaux en...
Budget total de 500 000 €