Mobilité, formation et entrepreneuriat

Erasmus des associations

Programme de Mobilité et d’Interculturalité pour les Jeunes en Méditerranée

Description du projet

Ce projet vise à faciliter la mobilité des représentants du secteur associatif et des jeunes du pourtour euro-méditerranéen par un apprentissage interculturel et des échanges mutuels de compétences à travers des résidences auprès d’organisations de la société civile, y compris des organisations non-gouvernementales, d’entreprenariat social, sportifs, de création artistique et d’éducation non formelle.

La particularité de ce projet repose sur trois facteurs principaux :

  • Sa dimension d’échange régional euro-méditerranéen
  • Le groupe cible, comme le projet vise à soutenir la mobilité légale d’acteurs de la société civile et de jeunes qui ne sont pas forcément dans le cadre d’éducation formelle
  • L’encadrement de la mobilité comme le projet vise à promouvoir une mobilité structurée encadrée par des collectivités territoriales issues du tissu associatif (et plus globalement la société civile) et qui inclut :
    • des programmes des formations à travers des stages de travail,
    • la mise en réseau des acteurs impliqués,
    • l’inclusion des communautés locales dans les pays européens et dans les pays du sud et est de la Méditerranée dans des initiatives culturelles et interculturelles à travers une programmation préalable à l’échange et enrichie pendant la période de résidence.

Ce projet a été retenu car il correspond aux objectifs du Sommet des Deux Rives: donner la possibilité aux jeunes de présenter des projets qui promeuvent l’intelligence culturelle, proposent des innovations sociales et préparent à l’employabilité, Elisabeth Guigou, Présidente de la Fondation Anna Lindh

Les enjeux

L’objectif général du projet est de faciliter l’apprentissage interculturelle entre les populations européennes et des pays du sud et de l’est bassin méditerranéens à travers des résidence de moyenne et longue durée.

Les objectifs spécifiques sont notamment de :

  • Favoriser le développement social avec des approches participative, inclusive et de connaissances d’autres cultures ;
  • Améliorer l’employabilité des jeunes par l’apprentissage de système de travail, principalement dans le secteur associatif et but non lucratif, des différents pays de la région euro-méditerranéenne et de la mise en réseaux internationale ;
  • Favoriser l’innovation dans le secteur associatif, dans les schémas de coopération internationale, et d’entreprenariat social.

Dimension méditerranéenne

Développer et solidifier la coopération culturelle entre les deux rives de la méditerranée, magnifier les richesses des artisanats et des savoir-faire méditerranéens et surtout soutenir une jeunesse créative et autonome des deux côtés de la méditerranée.

Pays impliqués : France, Portugal, Italie, Malte, Maroc, Algérie, Tunisie

La vie du projet

Chiffres clés
100

Jeunes pour un projet pilote d’une durée d’un an (renouvelable)

Dates clés
Juin 2021

1e année du programme

Porteur du projet

La Fondation Anna Lindh est une institution intergouvernementale qui rapproche les organisations de la société civile et les citoyens de part et d’autre de la Méditerranée afin de créer de la confiance et d’améliorer la compréhension mutuelle.nabi

Les organisations internationales qui participent à ce projet

Ces projets peuvent aussi vous intéresser

Mobilité, formation et entrepreneuriat Marseille, France
Réseau Méditerranée Nouvelle chance (MedNC)
Le réseau vise à rassembler l’ensemble des pays de l’espace euro-méditerranéen.
Budget total de 300 000 €
Mobilité, formation et entrepreneuriat Fès, Maroc
Développement humain par l'artistique
Jeunesse et insertion par la formation professionnelle en arts du cirque et en arts connexes.
Budget total de 550 000 €
Mobilité, formation et entrepreneuriat Casablanca, Maroc et Marseille, France
EMERGING Mediterranean
Favoriser l’émergence d’une nouvelle génération de Leaders technologiques à impacts sociétaux et environnementaux...
Budget total de 500 000 €